Pourquoi pas le « scrumming » ?

Avez-vous déjà vécu la situation suivante ? Au début d'un certain projet, votre équipe fait une planification globale. Mais après quelques semaines, les délais s'avèrent irréalistes ou les coûts deviennent trop élevés. Pour éviter ces situations désagréables, les entreprises adoptent de plus en plus le « scrumming » comme technique pour gérer les projets. L'approche classique consisterait à tout planifier à l'avance. Le scrumming, par contre, est une approche plus souple. L'équipe travaille ensemble - et non pas séparément - en cycles courts, appelés « sprints ». Le but d'un tel sprint est de compléter le projet pièce par pièce et de façon rapide mais performante. Chaque sprint est suivi d'une évaluation afin que l'équipe puisse réagir plus rapidement en cas de problèmes. Le scrumming permet donc de limiter les risques d'échec avant la fin du projet.

 

Le scrumming s'est répandu à partir du secteur informatique. Là, les développeurs font du scrumming en consultation avec leurs clients depuis des années. Cette méthode était devenue une nécessité : trop souvent, les clients ne voient que le produit final, qui ne correspond pas toujours à leurs attentes. Il se peut, par exemple, que certaines applications d'un site web manquent ou que la mise en page ne réponde pas aux exigences. Pour éviter que les informaticiens n'aient à recommencer le projet à partir de zéro, ils présentent régulièrement les petits progrès qu'ils ont réalisés pendant leurs sprints. Cette méthode permet au client de donner son feedback plus rapidement, ce qui est bénéfique pour le résultat final. Le système des sprints permet d'effectuer beaucoup plus de travail en moins de temps. De plus, une atmosphère d'ouverture est créée au sein de l'équipe, car chaque collaborateur se retrouve régulièrement autour de la table d'évaluation. Le scrumming est donc un excellent moyen de réaliser des projets complexes d'une manière productive et flexible.

 

Comment cela fonctionne-t-il dans la pratique, le scrumming ? Voici les cinq étapes :

 

1      Nommez votre projet et déterminez le premier sprint.

2      Fixez un délai pour votre premier sprint.

3      Planifiez tout ce que vous avez à faire pendant ce sprint.

4      Minimisez les distractions, comme les smartphones et l'Internet, pendant le sprint.

5      Évaluez la planification, le budget et tout problème après chaque sprint.